Généralités sur les Celtes [II]

Publié le par Trøll

Les Institutions religieuses


La religion a toujours joué un grand rôle dans la formation et l'expansion des peuples anciens. Nulle part en Occident elle n'a eu autant d'influence que dans la Celtie toute entière. C'est elle seule qui a fait l'homogénéité des peuples celtiques.
La relgiion druidique à réalisé l'union spirituelle de tous les celtes. D'après certains savants, le mot << Druide >> viendrait du Gaulois Derw, chêne. Pour d'autres, druide viendrait de Dru, << beaucoup, très >> et de uidd, <>. Le druide n'était pas prêtre en tant que druide; il pouvait l'être accidentellement. Les druides étaient avant tout des sages, des directeurs. Les druides seraient les prêtres du chêne, et de fait la religion qu'ils professaient était intîmement liée au chène dont ils cueuillaient le gui avec une faucille d'or et dont ils mangeaient les glands.
Les druides exercaient les fonctions sacerdocales, assistaient aux sacrifices, soit au titre d'ordonnateurs de la cérémonie, soit au titre de ministres, au moins dans les sacrifices humains ou dans les sacrifices de taureaux blanés, lors de la cueillette du Gui.
Les guides étaient surtout des devins, des voyants. Ils prophétisaient, ils interprétaient les présages. A ces fonctions dans lesquelles entrait une grande partie de magie, ils ajoutaient celles de juge. On les voit se prononcer sur tous les litiges publics ou privés, lancer l'interdit sur ceux qui n'acceptaient pas leurs décisions ou celles du roi. Ayant une sorte de sauf-conduit permanent même pendant les guerres entre les tribus, ils jouaient le rôle d'ambassadeur et arrivaient ainsi, malgrè les rivalités de clans, à cimenter l'union spirituelle de la Celtie. D'ailleurs, beaucoup d'entre eux et non des moindres, issus des races royales, entraient dans les conseils des chefs et exercaient une influence considérable dans les assemblées.

La fonction d'éduquer la jeunesse était regardée comme liée au druidisme, si bien qu'ils subsisteront dans la Gaule Romaine comme professeurs d'Ecoles Supérieures. L'enseignement de druides était purement oral. En effet,ils ignoraient l'écriture ou du moins n'en faisaient pas usage, sans doute pour éviter l'indiscrétion des profanes sur leurs mystères sacrés. Cet enseignement prenait forme dans d'innombrables poèmes appris par coeur, comprenant des exposé épico-historiques sur l'origine de la race des digressions cosmologiques, des voyages dans l'autre monde. Les anciens attribuaient aux druides l'honneur d'avoir élaboré la doctrine de l'immortalité de l'âme.
Ainsi,  la croyance ces Celtes en survie était si vive que les Romains en furent étonnés. Leur doctrine était complésée par une mythologie et des rites funéraires appropriés. La doctrine des Druides sur l'immortalité de l'âme voisinnait avec la métempsychose. Pour eux, la mort n'était qu'un déplacement, la vie continuant dans l'autre monde regardé comme un réservoir d'âmes.

A leur doctrine sur l'immortalité de l'âme les druides ajoutaient quelques notions de physique et d'astronomie appliquées à l'élaboration des calendriers et quelques connaissances sur les plantes et sur leurs propriétés médicinales.
L'origine et la destinée de l'âme étaient au 1er plan des préoccupations des Celtes. rendaient aussi culte à leurs dieux, célébrations de la fécondité, fertilité et vie. Les religions celtiques avaient des rites sanglants. On signale chez les Gaulois des sacrifices humains La plupart du temps les victimes étaient choisies parmi les prisonniers de guerre. En tous cas les Celtes ne semblent pas avoir donné le spectacle de tueries offertes dans les cirques à l'idole monstrueuse qui s'appelait << le peuple romain >>.
Le druidisme a été le véritable agent de la civilisation celtique. Ce sont les druides qui ont fait la cohésion de ces peuples animés d'un même idéal et qui ont dominé l'occident pendant quelques siècles par leur conception de la vie future et de ses conséquences juridiques. Au moment de la conquête romaine, les druides furent les plus puissants agents de la résistance.


Publié dans Civilisation celtique

Commenter cet article

Poule hey 21/05/2008 07:42

Meme que ligne 11 il y a une faute =')